LES MESSAGES DES CULTES 2019


Télécharger
17.2.2019 - "Culte de témoignages" - Dora et Jean-Pierre Stucki
Témoignage en couple.
19.02.17_Temoignage_de_Dora_et_Jean-Pier
Fichier Audio MP3 29.3 MB
Télécharger
10.2.2019 - Présentation des GBeU
Groupes Bibliques des Ecoles et Universités
19.02.10_GBEU.mp3
Fichier Audio MP3 10.4 MB
Télécharger
10.2.2019 - "L'Église, une puissance spirituelle." - Pasteur Nicolas Bioret
Trois clés à utiliser...
19.02.10_NB_LEglise-UnePuissanceSpiritue
Fichier Audio MP3 22.0 MB

Télécharger
3.2.2019 - "Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende!" - Madame Sylvie Guenot
Les sept chandeliers d'or et l'Eglie de Laodicée, l'Eglise des dernier Temps. Texte : Apocalypse chapitre 3 versets 7 à 14
19.02.03_SG_QueCeluiQuiADesOreillesPourE
Fichier Audio MP3 18.5 MB

Télécharger
27.1.2019 - "Faire la volonté de Dieu !" - Pasteur Nicolas Bioret
2019.01.27_NB_Faire_La_Volonte_de_Dieu.m
Fichier Audio MP3 21.7 MB

FAIRE LA VOLONTE DE DIEU

 

Nous nous demandons souvent quelle est la volonté de Dieu dans notre vie, ou encore si nous faisons la volonté de Dieu, si nos désirs et nos projets sont dans Sa volonté. Comment Dieu considère notre propre volonté ? Cette dernière doit-elle complétement s’effacer devant la Sienne ? Quel est le rapport juste entre Sa volonté et notre volonté ? Qu’est-ce que la volonté de Dieu d’après la Parole ? Qu’est-ce que faire la volonté de Dieu ?

 

1) Quelle est la volonté de Dieu ?

Dans le jardin de Gethsémané, Jésus lui-même s’est retrouvé dans la situation d’accorder, d’ajuster sa volonté à celle de Dieu : « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne » (Lc 22,42). Le grec utilise deux termes principaux pour dire « vouloir », qu’il s’agisse de Dieu ou de l’homme : bouloumai et thelo.Thelo est l’expression d’une volonté qui s’incarne dans un acte, tandis que bouloumai est l’expression seule du désir, sans être nécessairement suivi d’actes. Si je dis que je veux faire du snowboard mais je ne m’équipe pas, c’est boulomai, mais si je prends une planche de snow, que je prends des cours et que je finis par glisser sur les pistes en snow, c’est thelo. Quand Jésus dit : « que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne », c’est thelo, la volonté thelemade Dieu. Mais quand il dit : « « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! », c’est boulomai. Luc fait ainsi la différence entre la volonté de Dieu qui ne s’accomplit pas forcément en acte (éloigner la coupe de Jésus) et la volonté de Dieu qui s’accomplit en acte (que Yeshoua boive la coupe). En faisant cette différence, il montre que la volonté de Dieu est bien que Yeshoua boive la coupe, car c’est ce qui est nécessaire pour le salut de l’humanité, même si ce n’est pas forcément ce qu’Il veut. Même Dieu ne fait pas tout ce qu’Il désire, mais ce qui est nécessaire !

 

La volonté thelemade Dieu, c’est à la fois qu’Il doit faire parce que c’est nécessaire et ce qu’il veut faire parce qu’Il le désire. L’Evangile de Jean nous dit clairement quelle est cette volonté pour laquelle Dieu œuvre : le salut de tous les êtres humains en Jésus, qu’ils restent libres d’accepter ou non, et qui donne la vie éternelle (Jn 6,39s ; Mt 18,14 ; 21,31 ; Ga 1,4 ; Ep 1,9 ; 1 Tm 2,4).

Dans cette logique, Il veut sauver toutes les dimensions de notre être – esprit, âme, corps –, notre sanctification, qui est notre collaboration à son œuvre du salut en nous autant que son résultat et qui consiste à s’abstenir des œuvres de la chair (1 Th 4,3), rechercher ce qui est bon, agréable et parfait (Rm 12,2), Lui rendre grâce en toutes choses (1 Th 5,18), que nous fassions le bien en toutes circonstances, c’est-à-dire annoncer Son salut, même si cela doit passer par la souffrance et l’opposition des autres, (1 Pi 2,15 ; 3,17 ; 4,19).

Que nous donnions ainsi notre vie à Dieu selon sa volonté est ce qui Lui fait plaisir (Ep 1,5).

 

Dieu met toute Son énergie et Son cœur pour que Son désir pour le salut et donc pour la Vie se concrétise : c’est par Sa volonté que toutes choses existent et qu’elle ont été créées (Ap 4,11) et Il opère toutes choses par le conseil de Sa volonté (Ep 1,11), c’est à dire que toute Son œuvre va dans le sens du salut.C’est pour cette raison qu’Il appuie naturellement le témoignage des disciples de Yeshoua par des signes, des prodiges et la distribution des dons spirituels selon sa volonté (Hé 2,4), et qu’Il a place chacun des membres dans l’Eglise comme Il veut (1 Co 12,18). Dans sa souveraineté, Dieu a voulu que ce soit par l’Eglise que sa volonté soit révélée aux autres : « Christ en vous, l'espérance de la gloire » (Col 1,27), c’est-à-dire que lorsque j’accueille Christ et son salut, Il vient vivre en moi et me transformer afin qu’à mon tour je témoigne de Son salut et qu’ainsi d’autres le reçoivent et qu’Il œuvre en eux.

 

J’ai le choix de faire cette volonté de Dieu ou non :La volonté de Dieu est une volonté différente de celle du sang, de la chair et de celle de l’homme (Jn 1,13), voire opposée quand il s’agit de convoitise (Ep 2,3 ; 1 Pi 4,2 ; 2 Pi 1,21). Il y a aussi la volonté du diable qui cherche à nous soumettre (2 Tm 2,26).L’homme a donc à choisir quelle volonté il veut suivre (Mt 23,37 ; aussi Lc 13,34).

·     J’ai ce choix sachant que ceux qui obéissent à cette volonté de Dieu entrent dans le Royaume des Cieux (Mt 7,21), dans la famille de Dieu (Mt 12,50 ; Mc 3,35), deviennent ses enfants, Lui appartiennent (Jn 1,12s ; 2 Co 8,5 ; Ep 1,5). Ils ont le discernement que l’enseignement de Yeshoua est divin, que Yeshoua est le Messie (Jn 7,17) et grandit dans ce discernement. Ils sont alors transformés selon la même nature que Dieu (« sanctifiés », Hé 10,10), et dans la vie ici bas leurs prières sont écoutées, et exaucées, et ils obtiennent ce que Dieu promet selon Sa Parole, à partir du moment où ce qu’Il demandent est selon cette volonté (Jn 9,31; Hé 10,36; 1 Jn 5,14). Et surtout finalement, ils demeure éternellement (1 Jn 2,17).

·     J’ai ce choix sachant que ceux qui n’obéissent pas à la volonté de Dieun’entrent pas dans le Royaume des Cieux (Mt 7,21), et subiront au contraire une peine éternelle (« battu de nombreux coups », Lc 12,47).

 

Comment faire la volonté de Dieu ?

1.    En suivant l’exemple de Jésus et de ses disciples :Faire la volonté du Père est la nourriture de Yeshoua (Jn 4,34). Il ne fait rien de lui-même et ne cherche pas sa propre volonté mais celle du Père (Jn 5,30). Il s’est incarné pour cela (Jn 6,38 ; Hé 10,7.9). Ainsi, c’est selon cette volonté de Dieu, qu’Il a choisi ces disciples (Mc 3,13), qu’il a parcouru la terre d’Israël en choisissant au début de ne pas se montrer ouvertement pour ne pas mettre en danger l’œuvre du salut (Mc 7,24 ; Lc 12,49 ; Jn 7,1), qu’Il guérit et donne la vie (Mt 8,3 ; aussi Mc 1,41 ; Lc 5,13 ; Jn 5,21), et qu’Il prie le Père pour le salut éternel de ceux qui L’auront choisi (Jn 17,24).

Paul s’en remettait à la volonté de Dieu pour ses déplacements et objectifs de son service : il demandait à Dieu de pouvoir se rendre auprès des chrétiens de Rome (Rm 1,10 ; 15,32). Pour lui, son appel à servir Dieu reposait essentiellement sur la volonté de Dieu (1 Co 1,1 ; 2 Co 1,1 ; Ep 1,1 ; Col 1,1 ; 2 Tm 1,1).

 

2.    En la cherchant :A côté de cela, Dieu laissent les hommes prendre leurs décisions, comme c’était le cas d’Apollos que Paul avait encouragé à se rendre auprès des Corinthiens mais qui ne le souhaitait vraiment pas (1 Co 16,12). C’était la volonté de Paul à l’égard d’Apollos mais était-ce celle de Dieu ? C’est entre Apollos et Dieu, qui laisse libre et responsable. De même, face à la « coupequ’il doit boire (Mt 20,22s ; Mc 10,38s ; Jn 18,11) et qui constitue l’adversité qu’il doit traverser et qui est liée au fait de prendre sur lui le jugement de Dieu sur l’humanité pécheresse, Jésus exprime sa propre volonté : qu’il n’ait pas à vivre adversité, que cette épreuve « passe loin de lui ». Jésus est sincère dans son humanité. Il n’est pas masochiste, pas dans la perversion d’aimer souffrir. Au contraire, dans l’Evangile de Matthieu, nous pouvons observer un cheminement chez Jésus. Il demande d’abord que la « coupe » s’éloigne de lui de la manière dont le Père le souhaiterait, puis Il demande clairement à ce que ce soit la volonté du Père qui fasse, même si cela doit passer par « boire » cette coupe afin de sauver l’humanité. Ceci montre qu’une conviction nécessite un cheminement pour se forger, ce qui a été aussi le cas pour Jésus.

Dieu ne fait pas de nous ses pantins, il aime que nous exprimions nos désirs, quels qu’ils soient. Il ne veut pas d’une religion et de sacrifices dans le sens d’actes faits pour Lui à contre cœur mais que ce soit délibéremment que nous alignons notre volonté à la Sienne, avec un cœur repentant qui reconnaît Sa souveraineté, Sa justice, Son amour, dans toutes les dimensions de notre vie. C’est ce que signifie: « Je prends plaisir à (je veux) la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs » (Mt 9,13 ; aussi 12,7 ; Hé 10,5-9 ; Ep 6,6). Dans Sa Parole, Dieu nous encourage à chercher et à comprendre Sa volonté (Ep 5,17) et conduit ses serviteurs à prier pour que son peuple connaisse Sa volonté et y obéisse (Col 1,9 ; 4,12 ; JM 13,21). Il renouvelle notre intelligence pour nous permettre de discerner ce qu’Il veut et faire ce qu’Il veut plutôt que nous conformer au siècle présent (Rm 12,2). Tout en considérant nos propres désirs, Il veut que toute notre volonté s’oriente vers Sa volonté de sauver et promouvoir la Vie, et que ce soit avec joie et en toute liberté que nous puissions dire : « Si Dieu le veut, nous vivrons, et nous ferons ceci ou cela » (Jc 4,15). L’accomplissement de notre propre volonté pourra prendre diverses formes, ce qui compte c’est qu’elle vise la volonté de Dieu pour le salut et la Vie.

 

 

Pour conclure, si nous pouvons vouloir, avoir des désirs, c’est parce Dieu nous a créés ainsi, Lui « qui produit en (n)ous le vouloir et le faire, selon Son bon plaisir » (Phil 2,13). Ces désirs peuvent aller vers la vie ou non, vers le salut ou non. Maintenant, vas tu choisir ton travail, tes études, ton lieu de vie, la personne avec qui tu vas vivre, la manière dont tu sers dans l’église, dont tu éduques tes enfants, une nouvelle direction en fonction de la volonté de Dieu pour le salut ?


Culte de témoignages

Télécharger
20.1.2019 - Témoignage de Monique.
19.01.20_Monique.mp3
Fichier Audio MP3 15.4 MB
Télécharger
20.1.2019 - Témoignage de Jean-Christophe.
19.01.20_Jean-Christophe.mp3
Fichier Audio MP3 6.4 MB

Télécharger
13.1.2019 - "L'Église prophétique" - Pasteur Nicolas Bioret
Texte lu dans Néhémie.
19.01.13_NB_LEgliseProphetique.mp3
Fichier Audio MP3 21.4 MB

Télécharger
6.1.2019 - "Quels sont les meilleurs vœux de Dieu ?" - Pasteur Nicolas Bioret
19.01.13_NB_LEgliseProphetique.mp3
Fichier Audio MP3 21.4 MB