No 4 Le Royaume de Dieu : nous pouvons le chercher, le recevoir et y goûter


Le Royaume de Dieu s'est approché !

Depuis quelques semaines, nous revisitons le thème du Royaume de Dieu, ou du Règne de Dieu.

Nous nous approchons de la fête de Noël, qui rappel cet événement extraordinaire, la venue de Jésus-Christ sur notre terre.

Tout a commencé dans une crèche, d'un petit village de Judée :Bethléem.


Michée 5.2 l'avait annoncé, poussé par L'Esprit de Dieu, 600 ans avant que cela ne se produise :

«Et toi, Bethléhem Ephrata, Petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont l'origine remonte aux temps anciens, aux jours de l'éternité.


Une trentaine d'année plus tard, l'évangéliste Marc relate les événements qui ont eu cours. « En ce temps-là, Jésus vint de Nazareth en Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Au moment où il sortait de l'eau, il vit les cieux s'ouvrir, et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Et une voix fit entendre des cieux ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j'ai mis toute mon affection.

Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l'Evangile de Dieu. Il disait : Le temps est accompli, etle royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. »


A partir de ce moment là, le Royaume de Dieu va se manifester d'une manière visible et audible, au travers de Jésus-Christ. Toute sa vie, sa personnes, ses actes, ses paroles sont un concentré du Royaume de Dieu sur terre !. Il est venu, et va donner sa vie pour que nous ayons part à ce Royaume, à ce Règne qui vient, qui est déjà là.


A cause de son œuvre parfaite, nous pouvons expérimenter 3 choses :

Nous pouvons CHERCHER le Royaume ou le Règne de Dieu, Matthieu 6.33

Nous pouvons RECEVOIR le Règne de Dieu, Marc 10.15

Nous pouvons GOUTER au règne de Dieu, Hébreux 6.4


Nous avons cette chance incroyable, inouïe de pouvoir enfin chercher l'essentiel !

Le REGNE de Dieu. Le monde se fatigue à trouver des hommes ou des femmes capables de répondre aux besoins de notre humanité. On cherche des leaders, des sages, des personnes influentes capables de

régner avec justice, droiture, sagesse.

C'est le contraire qui se produit, corruption, Injustices, et tromperies font la une de nos médias, quotidiennement.

Une priorité nous est proposée :

CHERCHER premièrement le Règne de Jésus dans nos vies, Il a dit « Cherchez et vous trouverez ! »


Lorsque nous avons cherché et trouvé, nous pouvons RECEVOIR !

Le règne de Dieu ne doit pas rester à la périphérie de nos vies, il veut se manifester dans notre être tout entier. Il veut s'étendre sur la terre de nos vies, jusque dans les endroits les plus reculés, les plus secrets.

Nous pouvons alors GOÛTER à ses effets bienfaisants !

Déjà le psalmiste disait : « Goûtez et voyez combien le Seigneur est bon », Psaume 34.9.

Nous voyons les effets du Règne de Dieu, il transforme nos vies, nos manières de penser, de vivre. Nous pouvons goûter à la joie, à la paix, nous sommes habités d'une espérance qui ne trompe point, nous sommes libérés de l'esprit de ce monde.

 

A l'approche des fêtes de Noël, recentrons nos regards sur le plus merveilleux cadeaux auquel nous puissions rêver : celui de chercher, de recevoir et de goûter au Règne de Dieu, par Jésus-Christ.

 

Alain Pilecki




No 3 LE RÈGNE DE DIEU, POUR AUJOURD’HUI ET POUR DEMAIN


Message du 12.10.2014

La Bible nous dit que le règne de Dieu est à la fois présent et à venir (Mt 12,32 ; Ep 1,21 ; Mc 10,29s) : depuis la résurrection de Jésus, l’âge actuel – « ce siècle-ci » – gouverné par le mal et le péché est en train de disparaître et, l’âge à venir – « le siècle à venir », l’âge du Royaume de Dieu – est en train de venir (1 Co 15,22-26).

Cet âge-ci prendrait fin et le Royaume de Dieu sera définitivement établi à partir du Jugement dernier, mais en attendant le processus est enclenché et nous sommes dans un conflit entre ces deux âges, qui se chevauchent. Ceux qui donnent leur vie à Christ sont délivrés de la puissance de cet âge-ci et ont accès aux bénédictions de l’âge à venir (Ga 1,4 ; Hé 6,5) – d’où des guérisons, des délivrances, les signes qui attestent la prédication de la Parole de vérité. Mais en même temps, les puissances cet âge (Satan, la chair, la mort, le péché) s’opposent à la venue du Royaume de Dieu. Cela explique en partie pourquoi quand nous prions par exemple pour des guérisons, rien ne se passe visiblement, pourquoi la plupart rejettent le Royaume de Dieu et vont jusqu’à persécuter les chrétiens, pourquoi il y a un conflit entre notre chair et l’Esprit qui nous sanctifie et que nous sommes parfois réticents à témoigner.

Néanmoins, Jésus nous appelle à chercher le règne de Dieu en nous (Mt 4,17 ; 5,3 ; 19,14 ; 21,31 ; Jn 3,5 ; Rm 12,2 ; 2 P 1,10-11) et autour de nous (Mt 7,21 ; Jn 6,39-40 ; Ac 22,14) : dans nos relations privilégiées (famille, église, amis, travail, voisins, etc.) mais aussi vers nos concitoyens et notre ville (engagement social, prière et témoignage en pleine rue, etc.).

Prier pour les besoins que les personnes ressentent ou manifestent est une bonne manière de témoigner de l’Evangile et de donner l’occasion au Seigneur de démontrer Son règne.

Que nous saisissions les occasions qui nous sont données de grandir dans le règne de Dieu, en offrant chacun ce que nous pouvons, de la prière au témoignage direct.

Nicolas Bioret

MESSAGE NO 2 ­

 

QU'EST­-CE QUE LE ROYAUME DE DIEU ?


A. Pilecki


Quand on étudie le thème du Royaume de Dieu ou des cieux, on découvre une certaine complexité, plus de 270 passages de l'Ecriture en font mention, ils laissent place à pas mal d'interprétations théologiques.

Le RdeDieu est une réalité spirituelle présente tout en étant un héritage accordé au peuple de Dieu au retour de Christ Rom.14.17/Math 25.34

Le Rde Dieu est un domaine dans lequel les disciples sont déjà entrés , en même temps c'est un royaume à venir Col 1.13/2 Pierre 1.11

Le Rde Dieu est un cadeau que Dieu nous accordera à l'avenir et qu'on doit pourtant recevoir dans le présent Math 8.11/Marc 10.15, etc.

Pour essayer d'y voir plus clair, essayons de nous poser la question :


Que signifie le terme ROYAUME ?


Dans notre compréhension occidentale il peut signifier :

1­ Un DOMAINE sur lequel un ROI ou une Reine exerce son autorité

dictionnaire : un état ou pays gouverné par un roi


2­ le PEUPLE appartenant à ce royaume, l'essentiel des citoyens. On parle des sujets de sa gracieuse Majesté en Angleterre

En réalité, plus qu'un état et un peuple, ler Royaume de Dieu est d'abord LE REGNE de Dieu. Quant on parle du rétablissement de son Royaume, on parle don son règne

Quand Jésus dit que nous devons recevoir le Royaume de Dieu en Marc 10.15, il ne parle pas de l’église ou du ciel, mais du règne de Dieu : la mentalité, la culture, les principes, la morale, l'éthique qui régissent le RdeDieu


Dans la prière que Jésus nous enseigne, Il dit « que ton REGNE vienne... »

Ce règne veut s'exercer sur un DOMAINE= ma vie, et sur des CITOYENS

Jésus dès le début de son ministère cherche à entrer en contact avec des individus pour exercer son règne dans leur domaine, leur vie.


« Lui que t'importe TOI suis-­moi ! »


Il est concerné par ses AMES/ESPRIT que nous sommes qui cherchent ou aspirent un royaume de paix et de justice.


L'HOSTILITE face au royaume de Dieu


Un des problème c'est que le RdeDieu provoque des réactions surprenantes lorsqu'il s'approche, de la terre, et de ma vie, il arrive en terrain hostile (voir message No1)

Le jour des Rameaux, la foule acclame Jésus qui s'approche de Jérusalem, mais quelques temps plus tard cette même foule crie : »crucifie-­le ! »

Hérode (Luc 23.8) reçoit Jésus avec intérêt, il est même écrit : avec joie, il désire le voir faire des miracles, mais fini par le condamner à mort !

Laisser le Règne Dieu s'approcher est une chose, l’accueillir dans nos vies jusqu'à toute sa plénitude en est une autre.


Dans l'approche que nous faisons de ce thème je vous encourage à vous détourner un peu du regard que vous portez sur l'église et à vous concentrer sur votre DOMAINE:­ MA VIE.

Comment est­-ce que je réagis lorsque le REGNE de Dieu veut aller plus avant en moi ? Quelles sont mes réactions ?

Quant il s'agit du salut, du pardon de mes péchés, de guérison, on l'accueil avec joie, mais quand il s'agit d'abandonner des manières de vivre, des habitudes, des attitudes qui ne sont plus conforme au Rde Dieu, comment est­-ce que je réagit ? Quelles sont mes réactions ?

Je suis seul habilité à y répondre, soit avec humilité et soumission, en manifestant une attitude de repentance, soit avec orgueil, dans la rébellion, la résistance, l'hostilité, l'incrédulité, etc.

C'est la que les choses sérieuses commencent ! Ce n'est pas une tâche facile, que de laisser le Règne de Dieu s'étendre en moi, c'est une démarche exigeante, mais elle vaut la peine d'être vécue.

Cela dépendra de mes choix et de mes décisions.


Alors oui, l'église à son rôle à jouer, celle d'accueillir, de cheminer, d'entourer, de prier, de soutenir, d'encourager, d'exhorter, de libérer, etc.

Mais c'est MA responsabilité de chercher et de laisser le règne de Dieu se manifester dans ma vie.

C'est un privilège extraordinaire d'avoir part au Règne de Dieu, notre vie toute entière en bénéficie, maintenant et pour l'éternité.

Je vous encourage à prendre à coeur ce que l'église vous offre ces prochaines semaines pour vous aider à vivre de plus en plus en de mieux en mieux le Règne de Dieu.


Préoccupe-­toi du Règne de Dieu et Dieu se préoccupera de te donner TOUTES choses par­dessus ! Amen



MESSAGE No 1

28 septembre 2014

Alain Pilecki

 

(RE) METTRE LE ROYAUME DE DIEU AU CENTRE DE MA VIE

Nous vous invitons durant ces prochains temps à prendre à cœur un thème important : celui du Royaume de Dieu

Jésus déclare dans Matthieu 6.33 : « Cherchez premièrement le Royaume de Dieu et sa justice, et toutes choses vous seront données par dessus »

Pas se soucier des choses matérielles, s'en préoccuper oui, mais pas les laisser envahir nos pensées. Jésus nous rappelle que notre Père céleste sait de quoi nous avons besoin et Il s'engage à y pourvoir.

Ce retour à Nord 116 est l'occasion de se POSER, pas pour nous endormir, mais pour laisser la Parole (Jésus) et l'Esprit revisiter nos vies et la vie de l'église.

C'est aussi un moment propice pour se re-poser de bonnes questions, ou approfondir nos réflexions.

Une de ces questions est : Là où nous en sommes, que signifie pour moi ou pour l'église, cette parole de Jésus « cherchez premièrement le Royaume de Dieu et sa justice » ?

DEVOIR DE MÉMOIRE

Petit retour en arrière dans le temps, séquence « souvenir ». Est-ce que je réalise le privilège que j'ai, d'être conscient de la réalité du Royaume de Dieu ?

Est-ce que je suis conscient de ce qui s'est passé dans ma vie ?

L'apôtre Paul dans l'épître aux Ephésiens 2.12 rappelle ce devoir de mémoire

« Souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là...

... sans Christ, sans espérance et sans Dieu dans ce monde, éloignés...

Colossiens 2.8 ... la proie de philosophies trompeuses, prisonniers...

Romains 1.25 : égarés dans nos pensées, le coeur sans intelligence, plongés dans les ténèbres, etc.

Quelque chose de significatif a dû se produire sur cette terre et dans nos vies.

Dans l'évangile de Marc 1.15, lorsque Jésus commence son ministère, Il déclare :

« Le Royaume de Dieu est proche, repentez-vous et croyez »

Cette petite phrase va avoir des répercussions incommensurables et va provoquer un bouleversement inimaginable pour la race humaine et toutes les nations de la terre. Le Royaume de Dieu s'est approché, de la terre et des êtres humains en la personne de Jésus-Christ. En Lui, le ciel fait irruption sur la terre, les prophéties s'actualisent, sa vie, ses paroles, ses actes sont un concentré de ce qu'est le Royaume de Dieu. Jamais homme n'a parlé comme cet homme, ses actes sont empreints d'un amour inconditionnel, et dégagent une puissance souveraine.

Jésus en entrant dans le monde EST la lumière du monde, EST le chemin, EST la vérité, EST la Vie !

Le royaume de Dieu s'est approché de la planète Terre mais aussi de TA vie ! Une force d'attraction, une attirance irrésistible, une aspiration s'est produite, comme un puissant aimant, le Père nous a attiré pour nous permettre d'être

Col. 1.13 « Il nous as délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le Royaume de son Fils bien aimé.

Anecdote : quand mes enfants étaient encore petits, Eurodisney a ouvert ses portes près de Paris. On en a entendu parlé, on a vu des images, on a commencé d'en parler entre nous, et les enfants rêvaient d'y aller. Un jour on les a transportés sur place. Ils se sont trouvés devant le Parc Eurodisney, puis on est entré. On était dedans, un rêve se réalisait.

Dès cet instant, ils n'ont rien voulu raté, ils ne se sont pas contentés d'être dans Eurodisney, ils ont voulu TOUT découvrir, tout expérimenter, à la fin de la journée, ils en voulaient encore, il n'était pas question de s'arrêter, ils étaient dans le Royaume de Mickey et de la Belle au bois dormant, rien ne devait leur échapper.

Col. 1.13, Il nous a transportés dans le Royaume du Fils bien aimé ! Pour faire quoi ? Ou pour quoi ?

Est-ce que je me contente d'y être ? Ou à l'image de mes enfants je me mets en route pour tout découvrir, voir, expérimenter, toucher ?

Jean, dans sa 1ère épître écrit : 1.1 ... ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché...

Chercher les Royaume de Dieu individuellement et en Eglise

Si l'église a son importance, sa place son rôle à jouer, sa responsabilité dans ma croissance spirituelle, si elle est appelée à me transmettre « tout le conseil de Dieu », il n'en demeure pas moins, que j'ai une responsabilité personnelle vis-à-vis de Dieu. L'église ne doit pas être un « oreiller de paresse »

Un jour j'aurai à rendre compte de ce que j'aurai fait. 1 Corinthiens 3.12

Or si quelqu'un à bâti sur ce fondement, le jour le fera connaître... ... le feu éprouvera ce qu'est l'oeuvre de CHACUN !

J'ai été appelé personnellement, à l'instar de Pierre, d'André, de Jacques ou de Jean. Le Royaume s'est approché de MOI, Jésus m'a invité à la suivre : TOI suis-moi ! Jésus en s'adressant à Pierre lui dira : ... lui que t'importe TOI suis-moi ! Jean 21.20

L'église ne sera jamais plus que ce que chacune des pierres vivante que nous sommes seront. Si elles sont vivantes, elles formeront une « maison spirituelle » dans laquelle le Royaume va pouvoir se manifester. 1 Pierre 2.5

Mais elles peuvent aussi se refroidir, être tièdes, etc.

Il s'agit donc de mettre non pas « l'église au milieu du village » selon l'adage, mais de mettre le Royaume de Dieu au centre de ma vie.

J'ai donc à me re-poser cette question, à faire une réflexion de fond pour savoir ou je me situe, aujourd'hui, par rapport au Royaume de Dieu, et à la place que je lui donne, de façon individuelle et en église.

C'est ce que nous allons vivre ces prochains temps. Indépendamment de ce que vous serez appelés à vivre individuellement.

Matthieu 6.6 « quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui et là dans le lieu secret, et ton Père qui voit dans le secret te le rendra »,

Tu es invité à prendre à cœur et à vivre les soirées d'église que nous te proposons (voir au verso)

Propositions et questions :

- Places-toi devant Jésus-Christ, et laisses Lui te rappeler cette parole – Mt 6.33

- Fais un devoir de mémoire, rappelles-toi de quoi ou de où tu as été tiré – Eph. 2.12 - Rappelles-toi où le Père ta transportés – Col. 1.13

- Es-tu dans le royaume de Dieu ? Si oui pourquoi ? Et pour quoi ?

- Que signifie pour toi « premièrement » ?